ANGARDE : la chaussure de votre été

By mardi, juillet 14, 2015 Permalink 2

Jusque là, je connaissais les espadrilles sommaires, probablement boudées par le cercle des pédicures-podologues qui ont pris l’habitude de marcher sur les mains pour éviter les problèmes de pieds. Je portais les espadrilles achetées pour rien dans un supermarché local comme des savates ou des sabots dans le temps. Un chino un poil ample, une chemise légère à la coupe droite et cela faisait mon été, à traîner dans les troquets. Sauf que, lorsque le soir venait, que je m’auscultais et contemplais par exemple la plante de mes pieds, je pouvais progressivement voir se creuser au fil des jours passés d’août et de juillet des crevasses critiques et pas possibles qui lacéraient mon moyen principal de locomotion.

Cependant, comme moi, contrairement aux pédicures-pologues, je ne sais pas marcher sur les mains et que je ne suis pas non plus prêt à abandonner le port de l’espadrille en été : je me suis mis en quête de trouver la paire idéale. Et franchement, j’ai trouvé.

Présentation d’ANGARDE

Capture d’écran 2015-07-14 à 11.29.47

L’espadrille ANGARDE, c’est un entre-trois. Plus fort que l’entre-deux. En fait, pour être précis, c’est plutôt un trois-en-un : la forme de la slipper, les empiècements avant arrière qui font penser à la sneakers et la tresse de jute de l’espadrille. Le résultat, c’est une paire moderne, urbaine et confortable. Inédite et familière. Parce que faut dire que la paire d’espadrille telle qu’on la connaissait jadis ne devait pas se porter en ville, ou alors dans une petite ville. Bon, dans un village alors, mais pas plus.

Instagram ANGARDE

CONFECTION et ETHIQUE

Pour ce qui est de la confection, c’est l’Espagne qui a été choisie par ANGARDE et une entreprise familiale ayant plus de 25 ans de savoir-faire ; les matières premières provenant de grands ateliers espagnols. Pour autant, la création est bien française. Cocorico.

J’ajoute à ce chapitre, que les fondateurs ont décidé d’agir pour l’environnement car ils sont conscients que la fabrication de leurs produits implique une consommation importante d’eau (notamment au niveau des toiles de coton). Ainsi, ils ont choisi de reverser une partie de leurs bénéfices à l’ONG SOLIDARITÉS INTERNATIONAL : « Pour chaque paire achetée, 1L d’eau potable est distribué par jour et pendant 30 jours à un enfant en situation d’urgence en Afrique. »

Plutôt chouette.

Comment la porter ?

Veste UNIQLO, chino CUISSE DE GRENOUILLE, t-shirt Monoprix et ceinture dont la marque s'est effacée et dont je ne me souviens plus.

Espadrilles ANGARDE, Veste UNIQLO, chino CUISSE DE GRENOUILLE, t-shirt Monoprix et ceinture dont la marque s’est effacée et dont je ne me souviens plus.

Angarde Le Vestiaire de Jim Angarde Le Vestiaire de Jim Angarde Le Vestiaire de Jim

Crédits photographiques : Pierre-Alexandre CARRIERE

Autre exemple :

Chemise G.KERO, pantalon HENTSCH MAN, espadrille ANGARDE, montre CHARLIE WATCH, lunettes RAY-BAN

Chemise G.KERO, pantalon HENTSCH MAN, espadrille ANGARDE, montre CHARLIE WATCH, lunettes RAY-BAN

ESHOP / INSTAGRAM / TWITTER / FACEBOOK

Pas la peine d’en rajouter. Je veux dire le look est racé, la qualité de fabrication est au rendez-vous, c’est facile à porter. Je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus. C’est la paire qu’on prend sans réfléchir le matin quand il fait chaud et qu’on veut un poil de nonchalance à la française. Portez ça avec une marinière et vous êtes un trésor national. Cela fait un mois à peu près que je les porte et je les ai définitivement adoptées.

Allez, et portez-vous bien !

Jim

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *