5 manteaux et blousons pour le Printemps

By mercredi, mars 18, 2015 Permalink 2

Les moments les plus déplaisants de l’hiver sont ceux qui précèdent le printemps, comme le moment le plus noir de la nuit est juste avant l’aube. J’entends mon trench Sébastien Blondin (c’est pas son nom, c’est celui de son créateur) qui frémit dans la penderie, qui patiente dans l’anti-chambre de ma routine. Je le regarde même pas, quand je passe et que j’ouvre la porte. Cependant j’y pense et même je voudrais bien que le temps soit là qu’il se jette sur moi.

Le printemps est cette saison mitigée où l’on se défait de l’artillerie lourde et qu’on sort monté plus fin mais pas complètement à poil non plus parce qu’on n’est pas à l’abri d’un relent tardif de l’hiver et qu’on n’a pas encore tout à fait confiance dans le soleil. Une chemise, une veste et un petit quelque chose en plus. Voilà les 5 versions que je préfère de ce « petit quelque chose en plus » (sachant que se citer soi-même, c’est assez prétentieux comme pratique je trouve).

5 manteaux et blousons pour le Printemps

Le macintosh

Imperméable DE BONNE FACTURE

Imperméable DE BONNE FACTURE

Mac UNIQLO

Mac UNIQLO

Le mac est anglais, enfin écossais pour être précis. Il est le rejeton d’un certain Charles Macintosh qui, probablement, en avait assez d’essorer son par-dessus en laine tous les soirs et inventa donc une toile imperméable dans les années 1820.

C’est un manteau qui, traditionnellement, a des lignes pures et une esthétique facile. On peut penser que c’est classique (et on n’aura pas tort), mais c’est surtout terriblement élégant. Je conseille tout de même d’opter pour une autre couleur que le beige si vous ne souhaitez pas qu’on vous surnomme « Columbo » par certaines fortes-têtes de votre entourage.

Tiens !

Mac HENTSCH MAN, veste en seersucker HARDY AMIES, chino J.CREW, chemise en denim HAST, cravate MAISON DE LA CRAVATE, mocassins / sneakers BOBBIES

Mac HENTSCH MAN, veste en seersucker HARDY AMIES, chino J.CREW, chemise en denim HAST, cravate MAISON DE LA CRAVATE, mocassins / sneakers BOBBIES

Les sneakers, la cravate en tricot et la chemise en denim sont là pour casser le classicisme du mac. Bien que j’aie quand même pris le soin au préalable de le choisir dans une couleur inhabituelle.

La Veste en coton ciré

BARBOUR (of course)

BARBOUR (of course)

PERCIVAL CLOTHING

PERCIVAL CLOTHING

La veste en coton ciré, c’est parce qu’au moment où on parle, y’a des nuages qui complotent dans les coulisses stratosphériques, qui se gonflent d’eau et qui n’attendent qu’une chose : vous faire boire la tasse.

Alors ouais bon d’accord, le mac remplit parfaitement cette fonction étanche mais la veste en coton ciré à l’avantage d’être moins classique en ville, disons un peu comme un anachronisme spatial. Eh oui, parce que c’est avant tout un vêtement technique fait pour les besoins de ceux qui vadrouillent dans les champs, la peau fouettée par la nature et le corps lacéré par les ronces.

C’est donc une veste qui porte le charme des grands espaces et qui détonne dans la jungle urbaine.

Tiens !

Veste cirée BARBOUR, derby GRENSON, denim noir UNIQLO, henley OLIVER SPENCER, chapeau ETUDES STUDIO

Veste cirée BARBOUR, derby GRENSON, denim noir UNIQLO, henley OLIVER SPENCER, chapeau ETUDES STUDIO

La veste en coton ciré peut très vite faire petit BCBG qui a emprunté la veste de papa. En soi, je n’ai rien contre, mais je propose ici une alternative, au cas où on ne voudrait pas passer pour cela auprès de l’opinion publique (dont on se fout en général mais qui, parfois, quand on a passé une mauvaise nuit, a tendance à peser un peu trop lourd).

Le Bomber

Le Bomber est un blouson streetwear d’une efficacité terrible. Mais ça c’est maintenant, parce que son origine est militaire : on l’a piqué à l’armée de l’air américaine dont on voyait en photographie les pilotes durant la guerre du Viêt Nam. Comme tous les héritages nous venant des armées, c’est un vêtement pratique qui va à l’essentiel.

Tiens !

Bomber GANT RUGGER, pantalon TWO ITALIAN BOYS, chemise et cravate TM LEWIN, sneakers FILLING PIECES

Bomber GANT RUGGER, pantalon TWO ITALIAN BOYS, chemise et cravate TM LEWIN, sneakers FILLING PIECES

On casse le côté trop streetwear avec le motif vichy et la cravate. Vous verrez d’ailleurs que, si vous portez une telle tenue, la cravate tombe vraiment parfaitement entre les deux parois presque rigides du bomber. À mon sens, c’est un des looks les plus puissants, le bomber associé à la cravate.

Le pantalon blanc, c’est pour le côté mode. Et les sneakers, c’est parce que quand même, faudrait pas trop perturber l’habitat naturel du bomber.

Le Blouson en denim

Blouson en denim ACNE STUDIOS

Blouson en denim ACNE STUDIOS

Veste TOPMAN

Veste TOPMAN

Je vous l’accorde, la veste en denim, ça peut sembler casse-gueule. Peut-être parce qu’on n’associe pas forcément le denim au raffinement mais plutôt à la muflerie et les mauvais coups. Dans mes souvenirs de collège, celui qui portait une veste pareille avait une hygiène lacunaire et fonçait à la récré dans des coins où on ne pouvait pas le voir pour faire des choses qu’on ne pouvait pas dire.

Mais d’un autre côté, le denim, c’est la mob de McQueen, c’est la gueule de James Dean. Le denim, c’est une matière vivante, dont la couleur s’estompe et se fane mais n’en devient que plus belle. En clair, ça vaut le coup d’essai quand même.

Tiens !

Blouson A.P.C., cardigan BEAMS PLUS, chemise PETER WERTH, montre TIMEX x J.CREW, mocassin AXEL ARIGATO et pantalon SUITSUPPLY

Blouson A.P.C., cardigan BEAMS PLUS, chemise PETER WERTH, montre TIMEX x J.CREW, mocassin AXEL ARIGATO et pantalon SUITSUPPLY

Faut pas jouer avec le feu : le tout denim, c’est une belle idée bien nocive. Presqu’aussi nocive que celle qui consiste à porter un costume noir avec une chemise noire parce que, je cite, « c’est la classe ».

Faut veiller à choisir une veste à la coupe assez moderne, c’est à dire ajustée (si votre silhouette vous le permet bien sûr).

Pour dépoussiérer un peu le denim, j’ai choisi une chemise à micromotif, pour une pointe de modernité, du vert kaki parce que ça se marie parfaitement au bleu rugueux de la veste et des mocassins à pampilles pour surprendre un peu les spectateurs de votre street défilé quotidien.

La saharienne

Saharienne issue de la collaboration AIGLE x BONNE GUEULE

Saharienne issue de la collaboration AIGLE x BONNE GUEULE

Veste saharienne DE BONNE FACTURE

Veste saharienne DE BONNE FACTURE

Pour vous parler de la saharienne, je ne saurais mieux dire que mes confrères du blog BONNE GUEULE que vous pouvez lire ici.

Tiens !

Saharienne BATTENWEAR, sneakers NATIONAL STANDARD, pantalon habillé SUITSUPPLY et chemise J.CREW

Saharienne BATTENWEAR, sneakers NATIONAL STANDARD, pantalon habillé SUITSUPPLY et chemise J.CREW

Le pantalon habillé, c’est pour donner un surcroît d’élégance à cette veste pleine de poche. Lui donner un brin de futilité, là où elle excelle de praticité. Les sneakers, c’est selon l’humeur. Ça n’aurait pas été plus mal d’opter pour une paire de derby en daim couleur cognac.

Voilà.

Je ne saurais pas choisir entre tous. Le plus chic : le mac. Le plus pratique : la saharienne. Le plus streetcred’ : le bomber. Le plus authentique : la veste en coton ciré. Le plus iconique : le blouson en jean. Alea jacta est.

Allez, et portez-vous bien !

Jim

 

 

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *