Comment s’habiller quand on est malade ?

By jeudi, novembre 13, 2014 Permalink 3

Là, à l ‘heure où j’écris, je suis dans le train qui me ramène à Paris. Et je reviens pas seul. J’ai avec moi une joyeuse bande de microbes qui s’amusent à jouer avec les fonctions les plus primaires de mon corps. Parfois j’ai le nez qui hurle et d’ailleurs, faut dire que ça ne me place pas exactement dans le top trois des passagers les plus désirables à bord. Ça déplait fortement à la femme qui lit par dessus mon épaule. Je sais pas si j’ai de la fièvre, mais en tout cas, on me prendra pas à essayer de le vérifier par des moyens barbares. Ce que je peux dire, c’est que j’ai l’idée molle et l’imagination petite. Pour finir, je suis presque sûr que c’est ça qu’on ressent avant de mourir. À quelques choses près.

Alors donc, dans cet état de petite mort, j’ai l’ambition de vous livrer ici mes conseils en matière d’habillement et de comportement. On pourrait croire que c’est bien futile d’évoquer un tel sujet. Cependant, moi, ce que j’ai à en dire, c’est que dans une vie stylée, il n’y a pas de pause. Un type vraiment élégant, il le restera même jusque dans la maladie passagère et ne perdra pas la face devant le reflet de son miroir.

Quand, par ordre du médecin, vous devez rester chez vous

Vous ne pouvez pas sortir du lit

Tout ce temps passé à l’horizontal pourrait vous permettre de remettre les choses à plat. (Oui… je sais…) Parce que là, il vous est donné la chance assez rare de prendre du recul sur vous-même. Et sur votre vie. Et sur celle des autres aussi. Pour l’heure, vous êtes hors jeu, zavez échoué sur le banc de touche et regardez les autres jouer. Quand vous allez rentrer de nouveau sur le terrain, ce sera quoi votre stratégie de jeu ?

Pyjama J.CREW, Plaid WOOLRICH JOHN RICH & BROS, Charentaises RONDINAUD

Pyjama J.CREW, Plaid WOOLRICH JOHN RICH & BROS, Charentaises RONDINAUD

  1. Pas besoin de prendre trop soin de vous, de toute manière vous allez éviter tout contact avec le monde des hommes : par exemple éviter de répondre à la sonnette (le facteur peut bien se passer de vous), ni même au téléphone ou encore tout vis-à-vis avec un voisin. Pendant ces quelques jours de souffrance, vous allez faire l’expérience de la laideur, de la vôtre. Et, faire l’expérience de la laideur, c’est aussi faire l’expérience de la beauté, parce que, quand vous sortirez de ce trou, vous aurez l’impression de n’avoir jamais été aussi beau de votre existence.
  2. Profitez-en pour regarder des films que vous n’avez jamais vus.
  3. Lisez un bon roman.

Quand une jolie copine doit vous apporter de quoi tenir le coup

Il faut pouvoir lui suggérer subtilement le calvaire que vous traversez (le Vietnam à côté, c’était Disneyland) mais vous débrouiller pour faire en sorte qu’elle se dise que vous vous en sortez comme un chef. Avec dignité. Y’a pas de nez-qui-coule qui tienne. En gros, pour vous donner une image, c’est comme s’il fallait qu’elle vous voie le nez en sang mais le sourire aux lèvres. Le corps terrassé mais l’esprit revanchard.

Gros cardigan col châle HOWLIN BY MORRISON, Roman 'Confession d'un Enfant du Siècle' de Musset, pantalon Jogger ADYN, T-shirt J.CREW et slippers MARKOWSKI

Gros cardigan col châle HOWLIN BY MORRISON, Roman ‘Confession d’un Enfant du Siècle’ de Musset, pantalon Jogger ADYN, T-shirt J.CREW et slippers MARKOWSKI

  1. Coiffez-vous à la perfection mais gardez un teint morbide et creusez-vous les joues au couteau. Bien évidemment, je déconne pour le couteau, un économe suffira. (La couleur du cardigan vous rendra un peu plus pâle que vous ne l’êtes en réalité. De plus, avec un peu de chance et si vous bougez suffisamment bien dans l’espace, le motif qu’il présente pourra vous permettre de l’hypnotiser.)
  2. Vous lisez de la littérature romantique, vous êtes serein. Oh bien sûr, vous ne pourrez pas l’embrasser, mais au moins vous ferez tout pour lui donner l’idée. Et si vous avez une gastro, dites plutôt que c’est une grippe avec de la moustache, ou plutôt que vous vous remettez juste d’une méningite. Y’a des maladies qui ont plus de potentiel séduction que d’autres. Vous lui demandez : « Les éclats de rire des enfants me manquent. Est-ce qu’on rit toujours dehors ? » Aha, en espérant qu’elle ait de l’humour.
  3. N’harmonisez pas trop votre mise. Au lieu d’un cardigan gris par exemple, vous pouvez opter pour un bleu nuit. C’est habile parce que la plupart des gens pense (non, non, y’a pas de faute, ça s’accord à « la plupart ») que ça ne va pas avec le noir.

Quand vous devez sortir (pour aller chez le médecin ou bien pour faire le plein de mouchoirs)

La rue est toujours pleine de monde. De gens dont on ne sait pas leur destination qui pourtant sont là sans jamais y arriver. À leur destination. Mais où vont tous ces gens qui ne vont nulle part ? Au moins, si ça bouscule, une bonne toux bien placée vous vengera d’un coup mal placé. Vous êtes une bombe (à retardement) et personne ne peut rien contre ça.

Cardigan A KIND OF GUISE, Sneakers AMI PARIS, Jogging DUKE&DUDE, Chemise et manteau PERCIVAL CLOTHING

Cardigan A KIND OF GUISE, Sneakers AMI PARIS, Jogging DUKE&DUDE, Chemise et manteau PERCIVAL CLOTHING

  1. Du confort avant tout : le pantalon de jogging est noir pour ne pas trop montrer que vous êtes en jogging et dans une flanelle douce de laine pour vous caresser habilement l’entre-cuisses. De plus, malade, on se voit difficilement arpenter les rues dans autre chose que des sneakers.
  2. Faut recourir au layering : si vous allez chez le médecin, il vous faut pouvoir enlever facilement vos vêtements et pouvoir les remettre ensuite. C’est fou l’énergie que ça prend de faire une chose pareille lorsqu’on a 45° de fièvre. Donc, superposez plusieurs couches de vêtements. Dans des matières qui respirent… c’est-à-dire naturelles.
  3. Vous pouvez ajouter à cette tenue une écharpe grise et des gants selon le temps. Mais l’idéal, c’est de pouvoir se protéger la tête (bonnet ou chapeau) car on perd beaucoup de chaleur par la tête. Allez savoir pourquoi.
Echarpe en cachemire gris souris ATELIER PARTICULIER

Echarpe en cachemire gris souris ATELIER PARTICULIER

Bonnet anthracite en laine HOMECORE (les gris s'associent bien)

Bonnet anthracite en laine HOMECORE (les gris s’associent bien)

Voilà.

La rédaction de cet article m’a tout bonnement épuisé. Vous m’excuserez si ça se termine en queue de poisson, si la conclusion ne résume pas le propos, ni ne l’ouvre ensuite vers d’autres questions, mais j’ai un roupillon à poursuivre. Peut-être qu’à mon réveil, je trouverai la force suffisante pour rédiger un autre article. Mais faut pas trop compter là-dessus.

Allez, et portez-vous bien ! (au contraire de moi)

Jim

 

 

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *