Cinéma : 20 films des plus stylés (Partie 1/4)

By mercredi, novembre 12, 2014 Permalink 1

Je voudrais vous dire d’abord, que c’est moi, seulement moi, en mon âme et conscience, qui ai décidé que ces films étaient les plus stylés de l’histoire du cinéma. Bien sûr, j’ai pu passer à côté de certains. Mais enfin voici, en quatre volets, ma sélection de 20 films que vous devriez voir ou revoir, pour le plaisir ou l’apprentissage.

GET CARTER (1971), Mike Hodges

Get Carter

Picture 10

 

Picture 8

Vous serez bien aimable de ne pas le confondre avec le ‘Get Carter’ de Stephen T. Kay avec Silverster Stallone. Celui-ci, c’est avec Michael Caine et c’est pas le même plat qu’on vous sert. Dans ce film, il campe un gangster londonien (qui doit probablement faire ses courses dans la rue de Savile Row) à la recherche des assassins de son frère.

À imiter :

  1. Le bleu avec le noir
  2. Le trois pièces à grands revers
  3. Le trench
Deux pièces HUSBANDS avec des revers similaires

Deux pièces HUSBANDS avec des revers similaires

Trench Coat TRADITIONAL RAINWEAR au rapport qualité/prix tellement imbattable que vous pourrez dire que "oui, c'est un Burberry"

Trench Coat TRADITIONAL RAINWEAR au rapport qualité/prix tellement imbattable que vous pourrez dire que « oui, c’est un Burberry » (existe en noir, marine et gris également).

A SINGLE MAN (2009), Tom Ford

still4_asingleman

a_single_man9

a_single_man19

a-single-man-14

C’est un véritable joyaux esthétique devant lequel on s’ennuie un peu. L’émerveillement se fait assez rapidement rattraper par un scénario à la portée mollassonne, qui essaierait sans trop vouloir nous atteindre, comme un sabre en plastique souple. Cependant, il vaut le coup d’être regardé : le charme impeccable, bodybuildée et presque effrayant du film nous donne à voir des existences qu’on croirait venir d’autres planètes. Tom Ford a fait des choix auxquels on pouvait s’attendre, dont le meilleur a sans doute été le recrutement de Colin Firth pour ce film.

À IMITER :

  1. Les cravates slim
  2. Les cols anglais
  3. Les montures de lunettes noires épaisses
Cravate noire slim DE FURSAC

Cravate noire slim DE FURSAC

Chemise au col anglais et poignets mousquetaire MATHIEU JEROME

Chemise au col anglais et poignets mousquetaire MATHIEU JEROME

Lunettes TOM FORD, je pouvais pas passer à côté...

Lunettes TOM FORD, je pouvais pas passer à côté…

THE WILD ONE (1953), Laslo Benedek

Marlon Brando

Marlon Brando

Marlon-Brando-The-Wild-One

Ces loubards magnifiques sur leurs engins d’enfer qui débarquent en ville, comme pour la prendre. En tête de file, Marlon Brando (Johnny dans le film) qui roule de mécaniques, depuis le temps qu’il se trimballe un sérieux complexe d’infériorité. Il prend sa revanche à coup de mandales exponentielles, de coups de grisou métaphoriques. Du coup, ses fringues le symbolisent : du cuir, du denim et du coton de bonhomme.

À IMITER :

  1. Le perfecto en cuir bien entendu.
Perfecto APRIL77 qui en jette plus que franchement.

Perfecto APRIL77 qui en jette plus que franchement.

CASABLANCA (1947), Michael Curtiz

Humphrey Bogart

Humphrey Bogart

 

Film de l’amour impossible par excellence, avec le grand Bogart dedans. Il abusait un peu sur le volume de ses vêtements mais c’est qu’il avait à coeur de montrer que c’était un dur à cuire, même s’il ne portait pas de perfecto comme Brando. Pour ceux qui suivent, c’est un p****n d’anachronisme de faire référence à Brando dans ‘The Wild One’ à ce moment-là. Mais bref !

À IMITER :

  1. La coiffure gominée indégominable
  2. La ‘dinner jacket’ blanche à col châle avec noeud papillon noir
  3. La manière de fumer

Annex%20-%20Bogart,%20Humphrey%20(Casablanca)_19

611K_WHITE

Dinner Jacket créée par BROOKS BROTHERS

tumblr_m5vh6pT07n1rykgq4o1_1280

Il pourrait très bien penser, à ce moment précis : « Hey you, sexy motherf*cker! »

LA GRANDE BELLEZZA (2013), Paolo Sorrentino

grande_bellezza-2

21011356_20130610114637802.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

21011346_20130610114542329

Pour ceux qui ne parleraient pas l’italien, ça signifie « la grande beauté ». Mais dit en italien, tout de suite, ça vole un peu plus haut. Dans ce film, qui raconte la vie mondaine et plus ou moins ratée d’u écrivain devenu le roi romain de la nuit, on a une belle illustration de ce qu’est la sprezzatura, la nonchalance élégante à l’italienne. Un style à copier sans modération, sous réserve d’avoir les épaules pour le faire.

À IMITER :

  1. Le pantalon blanc immaculé
  2. La veste colorée
  3. L’attitude
  4. Chino LORO PIANA. Oui, effectivement, il est cher mais c'est un exemple. Ils se font rare en hiver, alors qu'on peut les porter tout au long de l'année !
    Chino LORO PIANA. Oui, effectivement, il est cher mais c’est un exemple. Ils se font rare en hiver, alors qu’on peut les porter tout au long de l’année !
Blazer en coton ASOS, bon pour le prix c'est pas de la grande précision, mais ça fait le job.

Blazer en coton ASOS, bon pour le prix c’est pas de la grande précision, mais ça fait le job.

Une autre proposition plus originale mais plus stylée, par LY ADAMS.

Une autre proposition plus originale et plus stylée… mais plus chère également, par LY ADAMS.

Voilà.

Cinq films pour commencer, et c’est déjà pas mal. On en apprend beaucoup en étant cinéphile. Je ne peux que vous encourager à aller au cinéma autant que faire se peut. C’est une discipline à laquelle j’essaie moi-même de m’astreindre autant que mon emploi du temps me le permet.

Mais j’ai dans l’idée que plus ça ira et plus nous verrons naître des projets artistiques de tous horizons qui mettront en scène l’élégance vestimentaire : films, romans, bandes dessinées, photographies etc.

Nous vivons en ce moment même un renouveau de l’homme et de son apparence et c’est franchement chouette d’en faire partie.

Allez, et portez-vous bien,

Jim

0 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *