Nick Wooster – Menswear Hero

By jeudi, mars 27, 2014 Permalink 0

C’est quoi, avoir du style ?

Pour répondre à cette question préambulesque, je me tourne vers Glenn O’Brien, que voici :

 

Glenn O'Brien

Glenn O’Brien

Ce pas si jeune troubadour des temps modernes, à la peau aussi blanche que celle du lapin albinos, a écrit dans le manifeste viril « Le Guide du parfait gentleman », la définition du style suivante :

Le style, c’est la manière dont Clak Kent ôte ses lunettes. Celle dont Jean Cocteau retroussait les manches de sa veste quand il lisait « Le Monde ». Dont Bill Evans s’affalait par-dessus son piano au point d’avoir le cou parallèle au clavier. Dont Louis Armstrong jouait de la trompette, un mouchoir posé sur la main (…). Celle dont Mohammed Ali dansait sur le ring. Dont Michael Jordan portait ses shorts. Dont Cary Grant levait les yeux au ciel. Dont Sinatra tenait sa cigarette. Dont Patrick Ewing portait un tee-shirt sous un pull. Le style ne peut pas s’enseigner. Il ne peut pas être copié ni volé.

Selon lui, donc, le style est une signature gestuelle, comportementale, c’est faire comme on ne fait pas. Et cultiver cette originalité.

Pour aller plus loin, il écrit également :

La plupart des personnes les plus stylées que j’ai connues ont été qualifiées de faussaires, et il se peut qu’elles aient commencé comme tels, mais une fois matures, elles sont devenues d’authentiques faux, c’est-à-dire des originaux volant de leurs propres ailes. Nul ne devient un Oscar Wilde ou un Oscar Madison du jour au lendemain.

Ce que je retire de tout ça, c’est qu’il est indispensable de s’inspirer pour développer par la suite un style propre, qui n’appartient plus qu’à soi. La création pure d’un style est une illusion. Celui-ci se construit en regard et à l’encontre de ceux qu’on admire ou exècre. C’est un parti pris. À chaque fois. Une manifestation plus ou moins consciente du « moi » qui hiberne presqu’à temps plein en nous. La mode permet une expression de soi et c’est en cela qu’elle est si précieuse.

Et je vous propose donc de vous intéresser à quelqu’un qui a su s’extraire du troupeau, à force d’audace, pour bêler tranquille dans le peloton de tête, j’ai noooooooommmmmméééééééé Niiiiiiiiiiiiiiiick Wooooooooooooster !

Woosterize Yourself

Nick F**KING Wooster

Nick F**KING Wooster

 

Nick, mes lecteurs ; mes lecteurs, Nick. Voilà, les présentations sont faites. Maintenant, on va étudier quelques-uns de ses looks magistraux.

Look #1 : tendre un pont entre la mode et le style

Nick Wooster - Camo Pants

Nick Wooster – Camo Pants

Mode opératoire

1. Nick choisit une pièce qui colle parfaitement à la tendance actuelle, en l’occurrence le pantalon à l’imprimé camouflage. Cette saison cela pourrait être l’imprimé floral par exemple que vous retrouverai à son sommet chez Alexandre Mattiussi, pour la marque AMI PARIS.

2. Il saupoudre le tout de vêtements unis, plus classiques et dans des couleurs dont la fonction sera d’atténuer l’originalité de la pièce « tendance » qu’il cherche à revendiquer. Cette technique a pour but de ne pas avoir l’air d’être déguisé en livre des tendances. Habile.

Le conseil de Jim : Si vous souhaitez porter une couleur un peu audacieuse, calmez la ensuite avec un blazer gris par exemple.

Veste Camouflage Commune de Paris, Pantalon Gant, Boots Red Wing, Cravate et Chemise (col anglais) Alain Figaret

Veste Camouflage Commune de Paris, Pantalon Gant, Boots Red Wing, Cravate et Chemise (col anglais) Alain Figaret

 

Sans danger pour la santé.

 Look #2 : jouer habilement avec les motifs

Nick-Wooster-800x1200 Mode opératoire

1. Mettez vous devant votre miroir et faites-vous des bisous inspectez les proportions de vos tenues. Sur la photo ci-dessus, admirez comment le buste de Wooster est bien proportionné –> cardigan impeccable laissant entrevoir ce qu’il faut de cravate et veste sur le tout, fermée d’un seul bouton (jamais deux) en-dessous. Vous croyez que c’est un coup de bol ? Pas du tout : le noeud de la cravate, le bouton du haut du cardigan et le bouton fermé de la veste sont bien équilibrés dans l’espace. Du grand art !

2. Mixez des motifs différents : cardigan pied-de-puces et veste tennis (c’est à dire à rayures). La clé d’une association réussie, c’est de choisir deux tailles de motifs différentes : le motif du cardigan de Wooster est très resserré lorsque les rayures de la veste sont plus espacées.

3. Si les couleurs sont un peu sombres : réveillez l’ensemble avec une paire de chaussures qui contraste. Bon, lui, il voit les choses en grand, mais une simple paire de sneakers blanches peut suffire à créer le contraste nécessaire.

Cardigan NN.07, Blazer Club Monaco, Slip-On Rivieras, Pantalon de costume Balibaris, Cravate Husbands et Chemise Hast

Cardigan NN.07, Blazer Club Monaco, Slip-On Rivieras, Pantalon de costume Balibaris, Cravate Husbands et Chemise Hast

Look #3 : ne pas avoir froid aux yeux

nick-wooster-summer-style-2013-1

1. Le combo veste + short : un combo à haut risque interprété ici sans fausse note. Les couleurs sont franchement audacieuses dans l’association, mais ça fonctionne ici. Ça tient peut-être plus à l’attitude du personnage d’ailleurs. Mettez cette accoutrement sur le dos d’Eric Zemmour et il apparaît de suite comme un enfant sans mère.

2. La veste est légère. Tout comme la veste Melinda Gloss que je vous ai glissée, telle la petite fouine que je suis, dans les détails de la tenue ci-dessous. La couleur bleu claire est impeccable pour le printemps et l’été.

3. Encore plus surprenant : le choix de la couleur des chaussures. Et c’est surtout là que l’on voit que lorsqu’on maîtrise à merveille les coupes et les proportions, la règle inébranlable des « trois couleurs » peut être chamboulée sereinement. N’en déplaise aux plus classiques d’entre nous.

Le conseil de Jim : Commencez par vous foutre du regard des autres. Pas forcément de celui de vos proches, mais de tous ces inconnus dans la rue, que vous ne reverrez plus jamais.

bl

Blazer Melinda Gloss, Chemise Madra J.Crew, Short AMI PARIS, Brogue Grenson

 

On se quitte avec deux photographies de l’appartement de Nick Wooster qui, comme vous le voyez, a autant de classe que le bonhomme lui-même.

Lifestyle - Nick Wooster

Lifestyle – Nick Wooster

Nick Wooster New York Home Story for Bang & Olufsen Magazine

Nickelson Wooster pour GQ US en 2011, interrogé sur sa qualité de super héros du style masculin :

« It is so absolutely shocking to me. I am just an old midget queen who, you know, had the good fortune to get this job and it’s like, ‘How did that happen?’ It’s very, very flattering. I guess I know how to dress myself, and that’s probably the only thing I can do, so it’s nice that somebody notices. »

« Vraiment, c’est un gros choc pour moi. Je ne suis qu’un homo minuscule et vieux qui a eu la chance d’obtenir le job que j’ai. Je me demande chaque jour comment c’est possible. C’est bien sûr extrêmement flatteur. Je sais quels vêtements me vont, j’imagine, et d’ailleurs ce doit être la seule chose que je sais, alors je remercie humblement le bon Dieu de sa générosité suprême sur ma si petite personne. Allahou Akbar ! »

 

Oui, il est possible que j’aie un peu craqué sur la fin de la traduction. Mille excuses.

Jim

 

0 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *